8 jours et 7 nuits : c'est le temps que Jeanne vient de passer à l'hôpital.

Symptômes justifiant l'hospitalisation (jeudi 1er décembre) : très fortes fièves et diarrhées.

Nombre de prises de sang : incalculable

Nombre de pauses de perf (les veines des nourrissons se bouchent assez vite) : 4

Diagnosctic après 3 jours d'examens : gastro à staphyllocoque doré + hépatite virale + chute des plaquettes

Conséquenses : des milliers de vaisseaux du visage et du cou ont éclaté faisant apparaître des milliers de points rouge vif. Un antibiotique en perf continue sur 24 pendant 5 jours pour lutter contre le staph et un contrôle quotidien des enzymes du foie. Je préfère ne pas trop faire de détail sur le risque d'hémoragie suite à la chute des plaquettes et la surveillance rapprochée dont Jeanne a bénéficié pendant le w-end dernier (avec une recherche d'hémoragie cérébrale par exemple et l'évocation discrète et avec tact d'un éventuel transfert en réa pédiatrique sur Besançon).

Nombre de km parcourus par maman pour se partager entre la maison et l'hôpital : 810

Nombre de contravention pour excès de vitesse (des records de vitesse ont été battus sur la distance Morteau-Pontarlier pendant cette période) : 0 (merci St Christophe)

Fin du cauchemare : jeudi 8 décembre. Retour à la maison (avec la trouille d'une rechute, c'est fou comme j'ai peur pour elle)

J'aurais voulu citer toutes les personnes qui m'ont soutenue pendant cette épreuve, mais je me suis rendue compte qu'il est difficile de recenser tout le monde sans prendre le risque d'oublier quelqu'un.

Alors à VOUS qui avez été à mes côté physiquement, virtuellement via FB, les mails, les sms, le tel ...... MERCI DU FOND DU COEUR. Vous êtes nombreux, si nombreux à avoir eu des mots réconfortants, tendres, encourageants, encore MERCI.

jeanne

"Le Seigneur est mon berger. Rien ne saurait me manquer." Ps 22