Le plus grand mérite que je retiendrai de l'émission "Cousu main" que j'ai suivie (d'un oeil distrait) dernièrement,

c'est de m'avoir donné l'envie de coudre pour moi.

Et j'ai commencé par une robe, simple, tirée du magazine :

10424342_10202184370725407_4574998254404293414_n

 

J'ai d'ailleurs utilisé le patron de la robe présentée en couverture,

à laquelle j'ai ajouté des pinces sur le devant et l'arrière de la robe pour souligner un peu la taille.

La première robe, coupée dans un velours mille raies imprimé s'est avérée un peu trop large.

Cela se voit sur la première photo, au niveau des épaules :

1926737_10202184322804209_411941276492155999_n

 

10704186_10202184325684281_2940009189515188523_n

10639542_10202184319004114_266981836709767000_n

J'ai donc retouché mon patron avant de faire une deuxième robe, dans un lainage très agréable :

10731120_10202184316044040_324102697036073195_n

 

1381964_10202184326724307_7754621338565951797_n

 

10544380_10202184317844085_4333917950519621333_n

 

C'est ensuite un patron de jupe trouvé dans un ancien numéro du magazine Fait main qui a attiré mon attention.

J'ai déjà fait une première jupe dans un velours mille raies imprimé, mais je me suis trompée en faisant les plis prévus devant et derrière et j'ai du élastiquer la taille pour ne pas perdre ma jupe et éviter de tout démonter :

1654128_10202184335364523_892841894509622859_n

 

Par contre, la deuxième jupe coupée dans le même genre de tissu a plus fière allure :

10580069_10202184333964488_8922296308704681772_n

 

1459939_10202184333084466_8490635648719288632_n

 

Et pour finir, j'ai fait un gilet réversible (patron maison) qui se porte avec l'une ou l'autre des jupes selon le sens dans lequel je le porte :

1017758_10202184353724982_9073993140824216840_n

 

10710804_10202184334644505_261055103441539623_n

 

Pour un début dans la couture taille adulte, je suis bien contente de moi car je peux porter mes ouvrages (même si je me suis un peu rattrapée aux branches sur la première jupe !!!).

J'ai bien l'intention de persévérer, mais d'abord, l'hiver arrivant (les premières flocons ont virevolté ce matin) je dois faire des chemises de nuit bien chaudes pour Madeline.

A très bientôt !